Fondé et financé par

[CCI ESSONNE 💼 recrute le prochain 13 octobre 2022 aux Rendez Vous pour l’emploi et l’évolution professionnelle d’Orly Paris®]
19 septembre 2022

Le trafic de Paris-Orly pour la première fois supérieur à l’avant-crise Paris

15 sept. 2022 (AFP)

L’aéroport de Paris-Orly a largement dépassé en août son niveau de trafic de passagers du même mois en 2019, une première depuis le début de la crise sanitaire, selon des statistiques publiées jeudi par le gestionnaire de l’équipement. Orly, spécialisé dans les liaisons intérieures, européennes et ultramarines, a vu transiter le mois dernier 3,13 millions de passagers, soit 107,2% du niveau d’août 2019, a précisé Groupe ADP dans un communiqué.

Davantage orienté vers les long-courriers, l’autre grand équipement géré par l’entreprise en France, Roissy-Charles-de-Gaulle, est resté en retrait à 80,5% du niveau d’août 2019 avec 6,02 millions de passagers. Ces 9,15 millions de passagers cumulés en août représentent 88% de ceux du même mois il y a trois ans. C’est la première fois qu’Orly dépasse son niveau de trafic mensuel d’avant la pandémie. Celle-ci a provoqué un effondrement de la fréquentation à partir de mars 2020, suivi d’une reprise graduelle et inégale, au rythme des vagues de contaminations et des restrictions de déplacements. Ce résultat est d’autant plus significatif qu’il a été obtenu lors du pic traditionnel de l’activité aérienne dans l’hémisphère Nord.

En juillet, Orly avait accueilli 99% des passagers du même mois de 2019. Ce sont les liaisons vers l’Outre-mer (112,6% d’août 2019) et l’Afrique (101%) qui tirent la moyenne des aéroports parisiens à la hausse tandis que l’Asie-Pacifique reste encore anémique (37,9%). Depuis le début de l’année, le trafic de ces plateformes “est en hausse de 34,1 millions de passagers par rapport à 2021, à 55,7 millions de passagers, soit 76% du niveau de trafic sur la même période en 2019”, a souligné ADP dans un communiqué. Le groupe contrôlé par l’État français gère, en direct ou via des filiales, 29 aéroports dans le monde, de Santiago du Chili à Almaty en passant par New Delhi et Amman. Sur ce périmètre, le trafic a représenté en août 83,3% du niveau du même mois de 2019, à 29,8 millions de passagers. Sur les huit premiers mois de l’année, le trafic total atteint 75,4% de la même période de 2019. Groupe ADP avait annoncé fin juillet être revenu dans le vert au premier semestre, avec un bénéfice net de 160 millions d’euros. L’entreprise avait perdu 248 millions d’euros en 2021 et 1,17 milliard d’euros en 2020. Elle a prévu un retour aux bénéfices sur l’ensemble de l’exercice en cours.